BIOGRAPHIE DU       
FILSDUSOLEIL                            

-Le marionnettiste -Le conteur -Musicien

Le Filsdusoleil est passé par différentes professions tout en maintenant depuis sa  passion pour  le conte , la marionnette et la musique .
Après cinq ans de vie médiatique, Fabien voulu se donner une vie plus discrète que celle des médias puis devient «  Le Filsdusoleil ».
          Il élabora donc un concept de show du conte africain : Conte chanté, dansé, raconté, rythmé aux sons des percussions(balafon, kora, jembé), bruitages et lumière.
Un concept tout à lui, le caractérisant et sauvegardé aux droit d’auteur.
Désormais commence une nouvelle vie : Le partage de la culture africaine, le conte africain avec ses frères et amis européens.
          Pour ce qui est de l'anonymat, c'est raté ! Les enfants ne le lâcherons pas. Après tout, n'est ce pas le meilleur public au monde ? Doté d'une certaine sincérité et spontanéité ? Sachant qu'en chaque adulte, sommeil un enfant, on en conclu que le monde n'est pas pour autant perdu ;-).

          Spectacle, ateliers dans les festivals, les médiathèques...rythmerons désormais sa vie.
          Des projets de production d'album de contes africain en collaboration avec L'Atelier Contes et Légendes d'Afrique son en cours.
          Des projets musicaux se profilent allègrement à l'horizon .


          Vous êtes à présent conviés à rentrer dans l'univers magique du Filsdusoleil que vous recommande vivement l'Atelier Contes et Légendes d'Afrique.

 

Le Marionnettiste

 

Les marionnettes n'ont pas une origine commune. Elles apparaissent à des époques différentes chez des peuples qui n'ont pas de liens connus. Ainsi on les retrouve en Europe, en Asie, mais aussi en Afrique et aux Amériques.
Il est intéressant de constater qu'elles ont évolué partout d'une manière assez similaire.
Elles sont d'abord utilisées à des fins religieuses.
Plus tard, elles se sécularisent en racontant les exploits des héros légendaires.
Elles finissent par se rapprocher de plus en plus du quotidien des gens, essentiellement par le biais de l'humour et de la fantaisie.


En langue Fon (langue béninoise), la marionnette est appelée "TCHITCHAVI".
A l'origine, la marionnette béninoise se composait d'un assemblage de tronc, tête et membres sous forme de plaques articulées et reliées à un fil.
Le fait de tirer sur ce fil faisait danser la marionnette.

La marionnette au Dahomey est ainsi restée bloquée à la métaphase car le dahoméen était plus concentré sur les masques vaudou.. Ah j'oubliais, le Dahomey, actuel Bénin est le berceau du vaudou et à travers l'esclavage, ce culte relevant de l'animisme s'est propagé dans le monde entier.
Contrairement aux autres peuples le dahoméen a préféré matérialiser les dieux plutôt que de retracer le vécu social à travers des figurines je veux dire des marionnettes.

Dans les pays aux alentours comme le Togo, la Haute Volta actuelle Burkina-Fasso, etc... L'art de la marionnette était quelque peu développé.
Le Bénin a donc certes pris du retard dans l'art du théâtre marionnette mais a remporté dans un autre domaine qui fera parler de lui jusqu'à la fin des temps si fin il y a.

Mais quelle est la place du Fils du Soleil dans toute l'histoire?

C'est lors d'une fête de fin d'année à l'école que M. Sigel donne un spectacle de marionnettes aux enfants. Emerveillé, Fabien ne pouvait pas imaginer qu'une seule personne puisse faire bouger autant de petits personnages.
C'est ainsi qu'il s'initie. Son élan vers l'art de la marionnette est cependant freiné en raison de son jeune âge, et surtout car il lui fallait apprendre à écrire, compter, lire et enfin à mieux parler la langue de Voltaire( français), de Shakespeare (anglais) et de Pablo ( Espagnol) .
Plus tard, vers l'âge de 15 ans, ayant toujours à ses côtés quelques personnages que lui avait offerts M. Sigel, l'idée lui vient d'organiser de petits spectacles gratuits pour les enfants du quartier Gbécon à Abomey au Bénin. Sa salle de séjour devînt rapidement trop petite, mais les marionnettes n’étaient encore qu'un passe-temps.
C'est à la fin de ses études que Fabien se met à écrire des scénarios et donne ses premiers vrais spectacles. Il enseigna à l’Ecole internationale des Etats unis à Cotonou, au British school de Cotonou au Bénin. Le centre culturel français n’est pas resté sans favoriser l’ascension de cet artiste aux multiples facettes. De stage en stage, il se retrouva à l’Institut Internationale de la Marionnette à Charleville Mézières et bien d’autres endroits et pays.
          Lobolo, Bill, Doubi et bien d’autres personnages devenus des stars en un rien de temps pour avoir joué dans la fiction hebdomadaire diffusée sur LC2 ou animé une émission
 TV.
                                       Le Conteur

Le conte africain se distingue des autres par sa liberté de circulation. L'Afrique est le continent d'une civilisation de l'oralité et le conte, lui se promène d'une lèvre à l'autre. Cette promenade l'enrichi énormément car chaque personne voulant raconter un conte, ajoute son coup de pinceau , sa personnalité et ses jolis verbes, etc...
Si le conte africain était conservé dans un livre, sur une cassette bref un support, n'aurait-on pas le sentiment d'infidélité en voulant y ajouter un peu de piment ?
          Que de contes ont bercé l'enfance du Filsdusoleil ?
Ce petit fils de griot- guérisseur a alors décidé de partager avec ses compatriotes européens sa culture africaine : Ceci à travers le conte et bien d'autres moyens pré-expliqués.
          Toute cette initiative a été rendu possible grâce aux autorités françaises ( Mairie, Conseils Généraux, ministère de la culture), soucieuses de l'intégration en France des fils adoptifs du père gaulois venant d'Afrique noire : «  Connais toi toi même et tu connaîtras l'univers et les astres ».

                                       Musicien

Le Filsdusoleil rythme ses contes avec des instrument comme : Le Balafon, le Djembé, les Maracas, le Kora etc..
Depuis son enfance, Fabien étais le premier réveillé. Un bidon vide ou une boîte de conserve vide lui suffisait pour se substituer au coq : Chants et percussions à tût tête jusqu'au réveil de tous. Inutile de vous avouer que Mr le coq n'en était pas ravi.
Exposé à une diversité de musique, le Filsdusoleil a son style qu'il préfère taire jusqu'à ce que vous en ayez parfum.

Nous allons nous arrêter à cette révélation. La vie continue et vous en saurez plus amplement au fil des jours. … et des nuits aussi hé hé.